Construction d’une maison Louisiane pour un couple à Incourt

Vous avez un projet de construction ?

Contactez-nous

Construction d’une maison Louisiane pour un couple à Incourt

Julie et Sylvain n’ont pas trente ans, ils travaillent tous les deux intensément et ils aiment leur métier. Ils ont pu mettre de l’argent de côté pour s’acheter un terrain rapidement après leurs études avec l’aide de leurs parents. La maison viendra plus tard, se sont-ils dit alors. Mais, à présent, ils rêvent de s’installer vraiment, de fonder une famille, de voir grandir leurs enfants dans un cadre verdoyant. Ils ont déjà visité diverses entreprises de construction mais toutes leur fournissent des délais imprécis et des prix vaguement « définitifs ». Comment pourraient-ils être en confiance dans ces conditions ? Et puis, ils ne se sentent pas de taille à affronter un an d’attente avec, chaque semaine, des visites de chantier, réunions, vérifications pour signaler que, là ou là, la fenêtre a été placée au mauvais endroit, que la dalle est de travers, ou que l’escalier n’est pas celui qu’ils avaient choisi… Tout contrôler: terrassement, élévation des murs, pose des châssis, de la toiture, les finitions,  jusqu’à la robinetterie…, il leur en faudra de l’énergie après une journée de travail pour assumer encore une construction. Comment vont-ils pouvoir concilier l’avancée de leur carrière, la dernière promotion qui leur impose de s’investir davantage dans la société qui les engage et le stress d’un chantier à contrôler ? Trop, c’est trop !

modulart-maison-louisiane
interieur-villa-louisiane

Un jour, sur Internet, ils découvrent par hasard une vidéo d’une habitation construite en une journée. Un gag ! songent-ils amusés devant la maison qui s’élève à une vitesse invraisemblable à la manière d’un jeu de Lego. Quelques semaines plus tard, ils entendent une publicité à la radio : Modulart ouvre les portes de son usine le temps d’un week-end ! Leur curiosité les pousse à aller visiter les lieux. Tous deux sont impressionnés par la technologie de pointe utilisée par l’entreprise. Peu de temps après, voilà que des amis leur conseillent vivement cette société car eux-mêmes viennent de devenir propriétaires d’une habitation de ce type. Julie et Sylvain visitent donc une maison témoin : quel espace ! ils s’enthousiasment et prennent rendez-vous avec un responsable du groupe pour lui dépeindre leur projet : trois chambres spacieuses, un dressing, une salle de bains entièrement carrelée ; pour elle, un bureau au rez-de-chaussée ; pour lui, une cuisine plus complétement équipée – car la passion de Sylvain est la gastronomie, il aimerait donc s’offrir un plan de travail comme ci…, des armoires comme ça…, un espace qui… Trois jours plus tard, ils reçoivent le plan attendu : il s’agit d’une adaptation de la maison « Louisiane ». Tout y est : la cuisine « sur mesure », le bureau, la pièce dressing et, en prime, un escalier qui monte au deuxième étage au cas où l’envie d’une famille nombreuse leur viendrait ! Julie et Sylvain calment tout de même leur enthousiasme : le montant annoncé leur semble « trop beau pour être honnête » Surtout pour une maison basse énergie de cette taille avec cette excellente qualité de finition. Méfiants, ils s’imaginent déjà tous les suppléments que ce « bon commerçant » leur assènera en temps voulu. Bref, ils redemandent un rendez-vous pour mettre les choses au clair. « Aucun supplément », leur assure-t-on avec un sourire amusé devant leur air interloqué. Ils ont presque peur de se réjouir… Le rendez-vous à l’usine est ensuite programmé rapidement : Julie et Sylvain choisissent les meubles de cuisine, la couleur du plan de travail, le carrelage du rez-de-chaussée et de la salle de bains, etc. L’essentiel du choix est réalisé dès leur première visite, ils reviendront une seconde fois pour finaliser leur décision.

Le chantier dure moins de deux mois et, très vite, ils emménagent. Le jour de leur installation, un bouquet de fleurs leur est livré. Quelle surprise d’y découvrir une carte de Modulart leur souhaitant le meilleur avenir…

Et le meilleur à venir… arrive neuf mois et demi plus tard : Julie donne naissance à leur premier enfant ! Il ne manque rien à leur bonheur : le mariage, la maison, le bébé… Ne se laisseraient-ils pas à présent tenter par un jeune Labrador qui pourrait devenir le compagnon de jeu de leur petit trésor ?

2018-07-04T18:41:03+00:00juin 27th, 2017|