C’est décidé : vous souhaitez faire construire. Vous avez déjà votre terrain ou c’est en cours de négociation et vous savez désormais où votre chez vous se situera. C’est un premier point important.

Pour autant, une multitude d’autres démarches pour faire construire toutes primordiales vous attendent. Construire, c’est avant tout un projet de toute une vie, et il ne faut pas faire les choses à moitié sous peine de le regretter par la suite. Prescription urbanistiques, conception en lien avec l’architecte, permis de construire, budget…tout est à prévoir minutieusement afin de s’engager le plus sereinement possible. Voici quelques informations indispensables qui vous aideront à peaufiner votre projet et à vous lancer dans la construction de votre maison l’esprit serein.

La prescription urbanistique : qu’est-ce que c’est ?

Le terrain sur lequel votre future maison va être construite, ou le terrain que vous êtes en train d’acheter ou sur lequel vous avez des vues représente le premier sésame indispensable au grand projet de vie que constitue la construction. Pour autant, cet achat n’est pas à faire à la légère et des conditions strictes peuvent venir contrebalancer votre choix.

En règle générale, la commune où se situe votre terrain – ou futur terrain – prévoit des conditions et prescriptions particulières qui lui sont intimement liées. Les prescriptions urbanistiques sont généralement de différents ordres mais vont permettre de définir le type d’habitation que vous allez pouvoir envisager sur ce type de terrain. Il est bon de préciser que ces conditions plus ou moins affinées sont propres à chaque commune et ne sont pas exhaustives.

  • Style général et architectural de votre future habitation,
  • type de toiture,
  • couleur de façade,
  • type de châssis,
  • etc,

il est vrai qu’en Belgique, les réglementations en matière d’urbanisme diffèrent d’un endroit à un autre. Il y a de grandes différences entre les régions, mais les communes possèdent également leurs propres règles. Même en restant dans la même commune, les prescriptions peuvent différer d’un terrain à l’autre. Oui, deux voisins peuvent être soumis à des prescriptions différentes, ne soyez pas surpris !

Les prescriptions urbanistiques doivent être prises en compte dès la conception de votre future maison, et ce pour ne pas avoir de surprise. Il suffit de vous renseigner auprès de la commune afin de connaître ce qu’il en est des obligations qu’elle impose en matière d’urbanisme. Ces prescriptions déterminent par exemple si vous pouvez bâtir une maison à deux, trois ou quatre façades, mais portent aussi sur la hauteur, la pente des toitures, les couleurs des façades ou encore le type de matériaux utilisés.

Pour cela, il n’est pas rare que les maîtres d’ouvrages doivent trouver des alternatives parallèlement à leurs choix de départ. C’est pour cela que l’architecte par lequel vous passerez pour votre construction vous demandera en premier si vous êtes en possession de ces fameuses prescriptions urbanistiques. Si vous ne vous y êtes pas intéressé avant, il est possible que votre architecte passe en direct avec votre commune pour se les procurer. Attention donc ! Prenez vos dispositions, et en matière d’urbanisme il y a donc de quoi faire avant de vous lancer ! Pensez-y !

Faire appel à un architecte : indispensable !

partenaires-modulartSi et seulement si les prescriptions urbanistiques vous conviennent et ne vous empêchent en rien de monter et lancer votre projet de future maison, il est indispensable de passer par l’étape architecturale et donc de faire appel à un professionnel en la matière. L’architecte sera votre tout premier point d’ancrage dans la conception de votre futur projet. Il saura comment définir les règles obligatoires et vous fera signer un contrat d’architecte qui regroupera en tous points vos différents souhaits en matière de construction et d’architecture, après s’être basé minutieusement sur les prescriptions urbanistiques obligatoires. C’est lui qui sera, de manière générale, associé à votre projet de construction tant au niveau de la conception, qu’au niveau du suivi du chantier jusqu’à la réception provisoire de votre maison. Le professionnel vous proposera alors, différents et plusieurs avant-projets pour finalement aboutir à votre choix définitif et final, qu’il introduira ensuite au permis d’urbanisme, obligatoire avant chaque construction.
Soyez tranquille : en passant par un architecte, toutes les formalités ne vous incomberont pas forcément. C’est lui qui remplira les formulaires adéquats afin de faire la demande de votre permis de construire auprès de votre commune de référence.

Une fois le permis de construire en poche, comment avance le projet ?

Après quelques mois en général, lorsque que le permis d’urbanisme vous est attribué, c’est encore l’architecte qui va proposer votre construction aux entrepreneurs et leur faire une demande de devis. A savoir que pour la plupart des professionnels en architecture, les entrepreneurs sont souvent des partenaires efficaces et connus. Mais attention ! La décision vous incombe toujours et vous restez seul maître décisionnaire à bord. Sachez juste que les formalités ne sont pas de votre ressort ! Plutôt reposant certes, mais il faut pensez avant tout à signer en connaissance de cause ! Relisez bien chaque contrat et chaque clause !
L’architecte vous proposera différents choix d’entrepreneurs qui pourraient, selon lui, éventuellement vous satisfaire, et vous conseillera au mieux selon vos envies et vos besoins.
La confiance en votre architecte est donc un point primordial à ne pas prendre à la légère lors de votre premier choix.
Celui-ci va vous accompagner jusqu’à la réception provisoire et s’assurer de la bonne coordination et gestion du chantier sous toutes ses formes, afin d’aboutir à un projet final qui vous convienne parfaitement.

Qu’en est-il des délais et du budget ?

Avant toute chose, il est indispensable de choisir un architecte qui soit aussi bon en conception de maison, qu’en suivi de chantier et ne lésinez pas sur le choix de l’entrepreneur également, afin d’être plus ou moins certain qu’il pourra vous livrer votre maison dans les délais impartis. Faites marcher le bouche à oreille, et renseignez-vous au préalable !
Quant au budget, il est évidemment associé au nombre d’étapes qui sont liées dans ces différentes opérations.
A savoir que dans chaque étape de votre projet de construction, des modifications peuvent survenir – et surviennent souvent – ce qui entraîne bien évidemment des hausses de tarifs. Soyez donc prudent, et restez tout de même membre actif et permanent de votre projet de construction. Intéressez-vous à chaque étape sans entacher le travail des professionnels et restez à l’affût à chaque information ou modification.

La construction ? Une véritable aventure pour les uns, un chemin de croix pour les autres. Avant tout, suivez le fil et restez actif, entourez vous des bons professionnels et renseignez vous personnellement. Gardez impérativement en tête que c’est avant tout, votre projet personnel et personne d’autre que vous ne peut prendre de décisions. Et s’il le faut, faites vous entendre au maximum pour que votre projet futur aboutisse finalement à votre rêve des débuts ! Vous ne le regretterez pas !